26/06/2017

Se préparer à l'index mobile first

Comment préparer son site pour l'inclusion dans le futur index mobile first de google ? 

 

Si vous avez un site qui est responsive, vous n'aurez pas de souci. Si vous avez un site qui n'est pas responsive et que vous voulez faire une refonte, faites moi signe, je vous ferais un site sous wordpress qui répondront aux exigences d'un site responsive, Google SEO friendly.




Que faire si vous avez un site mobile accessible à partir d'un sous-domaine m.votresite.com ?

C'est sur ce point sur lequel google insiste fortement. C'est qu'avant on pouvait avoir un site mobile qui était distinct du site principal, ça permettait d'avoir une version optimisé pour le mobile avec des contenus qui sont adaptés au mobile. Attention, avoir un site mobile n'est pas du cloaking à partir du moment ou l'utilisateur et l'internaute sont redirigé vers les même version d'affichage. Google et l'internaute ne sont pas trompé, mais du coup c'est un peu comme pour AMP il faut que la canonical se fasse correctement.

Comment se préparer pour l'index mobile first ?

Ce matin Gary Illyes a republié un tweet incitant à faire attention aux redirections mobile pour être correctement indexé sur le futur index mobile qui n'apparaîtra qu'en 2018. Mais je vous rappelle que 1er arrivé 1er servit, si vous faîtes parti de la base de donnée au tout début, vous aurez sûrement un avantage concurrentiel. C'est comme ça qu'est né le page rank, en partant de site d'autorité puis le suivi des liens a permis de créer l'index google que l'on connait aujourd'hui.



Qu'est-ce que les redirect n1 ?

Donc dans son tweet Gary parle des redirections N1 que je ne connaissais pas. Les redirections n1 sont appellées faulty redirect, en gros des redirections mal faites.



Il m'a renvoyé sur un doc officiel de 2013 où sont expliqué ce que vous devez checker si vous avez un site avec une version mobile à part.

https://webmasters.googleblog.com/2013/06/changes-in-rankings-of-smartphone_11.htm