04/03/2016

Acheter un nom de domaine, cybersquatting, enchères, seo et risque des expirés

Tout savoir sur l'achat de nom de domaine

Choisir un nom de domaine pour son site internet
Choisir un nom de domaine par où commencer ?

Vous créez un site internet et vient le moment de faire le choix du bon nom de domaine pour que les internautes vous trouvent et être référencé dans les moteurs de recherche comme google et bing, et les annuaires. Il y a certaines choses à savoir sur les noms de domaine et leur fonctionnement ayant des aspect marketing, mais égalements juridiques. Suivez le guide des noms de domaines dans cet article.



Nom de domaine et Protection INPI

Lors d'une création de société, il est possible d'enregistrer le nom de domaine de la société, et de le déclarer afin que celui-ci apparaisse dans l'extrait K-bis. 

Mais sans cette formalité, le simple fait d'enregistrer un nom de domaine, de quelque extension que ce soit (.fr, .com) vaut antériorité de marque, et vous permet de protéger votre nom de domaine. (Non, il ne faut pas déclarer son nom de domaine à la CNIL)

Attention la protection de marques exclus les noms trop génériques, souvent appellé EMD, pour exact match domain, a part s'il s'agit de société de renommée internationale qui ont beaucoup de sous. 

Par exemple si vous vendez des pommes et que vous prenez un nom de domaine qui s'appelle apple.fr vous aurez des problème même si aucun produit vendu par apple n'est commestible. Oui c'est une incohérence juridique.

Si une marque se crée et qu'ils vous réclament le nom de domaine, le seul fait de l'avoir acheté avant eux vous protège, après rien ne vous empêche de partir en négociation.

Choisir un nom de domaine avec antériorité juridique

Les société vivent, et les société meurent, il n'est pas rare d'enregistrer des sociétés qui ont le même nom, mais des activités différentes. Le principe crée par l'ICANN, la haute autorité qui gère les noms de domaine (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a établi le principe de 1er arrivé, 1er servi. Il se peut qu'une société, ou un particulier , ait acheté le nom de domaine que vous convoité et ne l'exploite plus, il a été expiré.

La gestion des noms de domaine est délégué aux registrar par l'ICANN, par exemple la délégation des noms de domaine en FR est faite auprès de l'AFNIC. Il gère également d'autres nouvelles extension de domaine géographiques, tel que le .bzh, le .paris

Que devient un nom de domaine expiré ?


Une fois qu'un nom de domaine est expiré, il passe par une phase de rédemption, c'est à dire que personne ne peut acheter le domaine, il est bloqué par le registrar, l'ancien propriétaire peut encore le racheter, et souvent le registrar applique des pénalités de retard pour le renouvellement. Attendre que le nom de domaine redevienne libre pour espérer le racheter moins cher est un très grand risque.

La période de rédemption dure de 30 jours à 90 jours en général. Une fois ce délai passé, le nom de domaine est remis sur le marché et n'importe qui peut le réserver. Lorsque l'on parle d'acheter un nom de domaine, la réalité, c'est que l'on a juste un droit d'usage, c'est plutôt une location d'au minimum 1 an, pour faire correspondre un nom de domaine à l'adresse IP de votre espace d'hébergement, où se trouve votre site.

Qu'est-ce que le Snap de domaines arrivés a expiration

C'est là que souvent se déroule la technique de snap de domaine. Le snap de domaine c'est lorsque quelqu'un, souvent des société spécialisés achètent des noms de domaine expirés pour le revendre au SEO, c'est en quelque sorte un second marché des noms de domaines.

Les noms de domaines premium qui ont en plus déjà eu du trafic et des liens (trust flow, citation flow avec une flamme violette dans semrush) sont vendu très cher, jusqu'à des 10 aines de milliers d'euros, voir plus. L'employé qui a racheté Google.com pendant quelques minutes arrivé a expiration l'a racheté 12€ et l'a revendu 6000€, ils ont fait une bonne affaire (Google est également registrar ;-) )

Quel est le prix de rachat d'un nom de domaine ?

Les grands ténors du rachat de domaine pour les vendre plus cher ou aux enchères au US sont godaddy, sedo qui vous proposent d'être des tiers de confiance pour la transaction entre ceux qui vendent un domaine et ceux qui veulent le racheter.

Il existe des Spécialistes du backorder et du snap de domaine expiré en .fr comme kifdom, domaine raider. Godaddy propose également in abonnement premium pour merttre en place des alertes thématique, et participer a des enchères de nom de domaine.

Pourquoi acheter un nom de domaine ancien avec de l'antériorité et expiré ?

Vous êtes sur une thématique, vous avez besoin de trafic qualifié. Si l'on se base sur les commerces et boutiques physiques, il existe le fond de commerce.  c'est l'emplacement du magasin, sa zone de chalandise, et sa clientèle. 

Si vous avez une boutique d'optique dans vitre quartier qui est là depuis 10 ans, et que le magasin ferme, si vous rachetez le fond de commerce et que vous y installez une boutique qui vend des lentilles et des lunettes de soleil, vous aurez du monde dès l'ouverture.

Les annuaires des pages jaune ont les coordonnées du magasin, l'emplacement physiques, les gens ont sûrement des cartes de visites ou des flyers, le site internet a des liens sur des sites d'ophtalmologie, et sûrement un lien d'autorité comme le syndicat des opthalmologues

Vente de nom de domaine aux enchères

Ndd parasitisme ou cybersquattage

 Parfois, un nom de domaine est remis en liberté par inadvertance et change de propriétaire : oubli de renouveler le nom de domaine, l'adresse mail qui reçoit les notifications n'es pas consulté, le mail de renouvellement passe en spam. 
La conséquence, c'est qu'un concurrent peut l'acheter à votre place et en faire ce qu'il veut ou presque. Il y a une jurisprudence sur le sujet, je vous encourage à lire cet article sur le sujet :



Les nouvelles extensions de noms de domaine

Si la gestion des cybersquattage et des typosquattage étaient difficile à identifier et à gérer pour le société avec des variantes de nom de domaine, par exemple l'ajout de séparateurs dans le nom de domaine avec un tiret, avec des numéros, taper serrurier paris, vous comprendrez de quoi il s'agit. Les nouvelles extensions ont apporté de nouvelles problématiques. On a parlé du 1er arrivé, 1er servi, sauf qu'avant il fallait faire attention au  .fr, au .com, au .org, au .eu. Certains registrar comme OVH permettent d'acheter toutes les extensions classiques appellées les alldom, malheureusementles nouvelles extensions n'ont pas les mêmes prix. exemple le .xyz ne coûte qu'1€ et permet à des squatteurs d'acheter des noms de domaines dit premium dont celles de marque en masse. L'achat d'autres nouvelles extension par contre sont beaucoup plus chère, de l'ordre de 30€ et sont moins squattés, mais il y en a plus de 200, donc si vous devez protéger votre marque seulement pour un an vous dépasserez allègrement les 10 000€ pour les avoir tous sans savoir qu'en faire.

Où acheter son nom de domaine ?

J'achète mes noms de domaine chez OVH et chez Gandi pour ma part car la propagation des DNS est très rapide, et la configuration est facile par rapport à d'autres registrar que j'ai testé.

Jurisprudence Noms de domaine

Il y a une jurisprudence qui traite de l'achat de nom de domaine pour de mauvaises intentions, l'objectif est l'utilisation de la confiance des internautes pour leur faire croire qu'ils sont sur le bon site et faire une redirection 301 vers le nom de domaine du concurrent. C'est une Tromperie au nom de domaine. L"usage du nom de domaine ne doit pas être usurpé.

Que faire en cas de squattage de nom de domaine ?

Il y a des Cabinet d'avocats spécialisés en protection des marques dont les noms de domaines et une procédure de gestion des litiges appellé URDP.

Protection nom de domaine des marques, comment faire une action URDP ? (Uniform Domain-Name Dispute Resolution)

Pour les noms de domaines qui font de la contrefaçon de marques, exemple chaussures louboutins pas cher,  l'avocat des marques constituera un dossier avec des constatations d'huissier sur le contenu et la volonté de contrefaçon de marque. Une procédure URDP coûte en général 1500€. 

À l'issue de ce jugement, il y aura une Décision de justice qui décidera du préjudice subi, des sommes qui devront être versé en dommages et réparation et si le nom de domaine doit être restitué à son ancien propriétaire et regagner la Propriété intellectuelle du nom de domaine